The Oblivion Database's Forum

Le FORUM sur The Elder Scrolls IV : OBLIVION (forum du blog : www.oblivion.over-blog.com) !!!
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hayao Miyazaki, une légende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rominou
Gatherer
Gatherer
avatar

Masculin Nombre de messages : 27
Age : 24
Localisation : Dans une grotte avec Chabal
Loisirs : Rugby, Basket, Boxe
Date d'inscription : 06/08/2008

_________________
MetaScore:
8/500  (8/500)

MessageSujet: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 2:50

Né en 1941, Miyazaki Hayao est rapidement emmené par ses parents à la campagne, afin d'échapper aux bombardements américains sur Tokyo - un épisode qui marquera certains aspects de son œuvre, notamment Mon Voisin Totoro. Sa rencontre décisive avec le cinéma d'animation remonte à 1958, lorsqu'il découvre le premier long-métrage d'animation japonais, Le Serpent blanc, réalisé par Yabushita Taiji pour la Compagnie Toei. Bien que diplômé en sciences économiques, le jeune Miyazaki, passionné de manga, se tourne vers l'industrie naissante de l'animé. Il entre aux studios Toei en 1963, où il pratique toutes les techniques de « l'image par image ». Il y fait également la connaissance de Takahata Isao, qui deviendra son meilleur ami et collaborateur, et réalisera des films dont l'esprit est parfois proche de ceux de Miyazaki (Le Tombeau des lucioles, Pompoko, ou Mes Voisins les Yamada). Après avoir collaboré à plusieurs films formatés de la Toei, Miyazaki finit par réaliser en 1968 un long-métrage vraiment personnel, Les Aventures de Hols, prince du Soleil, un projet conçu avec Takahata et Otsuka, qui remporte un vrai succès critique. Il navigue ensuite entre plusieurs studios, qui lui permettent de travailler sur des films plus conformes à ses propres conceptions. C'est en 1979 qu'il tourne, avec Takahata, un film qui fera date dans l'histoire de l'animé : Le Château de Cagliostro (Lupin III), au graphisme très nouveau à l'époque, est tout à la fois un hommage au personnage d'Arsène Lupin et à La Bergère et le Ramoneur, de Paul Grimault, cinéaste révéré par Miyazaki.
En 1983, Miyazaki s'attelle à un véritable manga épique, Nausicaa, qui paraîtra pendant douze ans, devenant un phénomène de l'édition au Japon. Ce récit d'une jeune princesse luttant au sein d'un univers chaotique, que Miyazaki adaptera lui-même au cinéma en 1984, avec Nausicaa de la vallée du vent, est la matrice de l'univers fantastique du cinéaste, et de thèmes que l'on retrouve jusque dans Princesse Mononoké (1997), et Le Voyage de Chihiro (2001).

À partir de Nausicaa, Miyazaki entame une série de films de plus en plus personnels, qui sont autant d'expressions d'un univers à la fois hanté par les anciens mythes japonais et par des préoccupations écologiques, nées de l'effroi du cinéaste devant la destruction de la nature par le Japon industriel. Nausicaa ayant connu un énorme succès au Japon, Miyazaki et Takahata fondent en 1985 le studio Ghibli, situé à Mitaka, dans une banlieue de Tokyo. Avec cette structure artisanale d'envergure, Miyazaki va se consacrer à une série de films de qualité, dont il sera le plus souvent auteur, scénariste et réalisateur : Laputa, le château dans le ciel (1986), Mon Voisin Totoro (1988), Le Service de livraison de la sorcière (1989), Porco Rosso (1992), dont le héros est un cochon aviateur, et enfin Princesse Mononoké, où il revisite les mythes fondateurs du Japon, et Le Voyage de Chihiro, sorte de version personnelle d'Alice au pays des merveilles, qui confronte une petite fille à l'univers des dieux nippons. Ce film sera le plus grand succès historique au Japon, avec plus de 24 millions d'entrées. Il reprend le thème favori de Miyazaki, celui d'une petite fille ou d'une princesse aux prises avec le monde extérieur, réel ou imaginaire.

Le succès local et international qu'il connaît n'affecte pas Miyazaki Hayao, qui continue de réaliser des films personnels et populaires en restant fidèle aux techniques d'animation traditionnelle à la main, et en réduisant au minimum le recours au graphisme sur ordinateur. Japonais authentique et « fils du cinéma », il est à la fois respecté par ses confrères, adoré par le public, et idolâtré à l'étranger, grâce à la création d'un univers graphiquement original, qui nous renvoie aux obsessions d'un monde en crise.
© Encyclopædia Universalis 2007, tous droits réservés

Mon réalisateur préféré devant tous les autres, pour moi c'est un must ...
Dites ce que vous en pensez si vous connaissez ou posez moi des questions ^^ na!
Si vous voulez quelques uns de ces films prenez mon msn et je verrez ce que je peux faire pour vous les faire découvrir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤ Erzitomator ¤
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1602
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2007

_________________
MetaScore:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 12:33

O___o hahah Eh bah mdr j'ai même pas tout lu >< mais si c'est lui qui à fait le VOyage de Chihiro, au moins je peux dire que je l'ai vu ! xD

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblivion.over-blog.com
foulques
Hunter
Hunter
avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 25
Localisation : Un trou perdu
Loisirs : Néant
Date d'inscription : 16/07/2008

_________________
MetaScore:
12/500  (12/500)

MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 12:41

Ouais c'est vrai que c'est un très bon réalisateur je trouve ... je dois dire qu'avant ça me barbait (enfin je connaissais pas ) puis tu m'as montré un bon nombre de mangas de lui qui m'ont fait apprendre à l'apprécier. Puis je sais pas souvent dans ses dessins animés tu as une drôle d'atmosphère qui te donne envie de pleurer mdr enfin peut êre pas jusque là mais bon ... ^^ Et par contre je pensais que "Le Tombeau des lucioles" aussi c'était de Miyazaki. Enfin c'est pas grave c'est bien quand même, là par contre il faut prévoir les mouchoirs voir même une bouée de sauvetage parce qu'on pleure à tous les coups XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rominou
Gatherer
Gatherer
avatar

Masculin Nombre de messages : 27
Age : 24
Localisation : Dans une grotte avec Chabal
Loisirs : Rugby, Basket, Boxe
Date d'inscription : 06/08/2008

_________________
MetaScore:
8/500  (8/500)

MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 12:59

Non mdr le Tombeau des Lucioles c'est pas de Miyazaki mais il y a fortement participé ^^
Je suis content Dave que tu aies déja vu Le VOyage de Chihiro ^^ je le trouve excellent gaah!
Bon ben déja 1 qui connait Miyazaki (Foulk je le savais ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salocin67
DarkMaster
DarkMaster
avatar

Masculin Nombre de messages : 409
Age : 25
Localisation : nullepart sauf partout...(je vous laisse mediter^^)
Loisirs : les jeux vidéo; les potes; les bouquins; le rock; et caetera
Date d'inscription : 12/04/2008

_________________
MetaScore:
103/500  (103/500)

MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 13:04

J'ai vu "Princesse mononoké", "le château dans le ciel" et "mon voisin Totoro" mais je me rappelle plus de rien j'etais jeune (c'etait le bon vieux temps ^^) Sinon super article! félicitations!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤ Erzitomator ¤
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1602
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2007

_________________
MetaScore:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 13:05

Oh oui cela est bien vrai, le voyage de CHihiro est vraiment un très bon film ! Je l'ai en DVD na!
Mais ce n'est pas lui qui a aussi fait "Le chateau dans le ciel" un truc du genre ou "le chateau ambulant" ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblivion.over-blog.com
foulques
Hunter
Hunter
avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 25
Localisation : Un trou perdu
Loisirs : Néant
Date d'inscription : 16/07/2008

_________________
MetaScore:
12/500  (12/500)

MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 13:07

Les deux sont de lui je crois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤ Erzitomator ¤
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1602
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2007

_________________
MetaScore:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 13:14

loooool okiii

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblivion.over-blog.com
azos
Punisher
Punisher
avatar

Masculin Nombre de messages : 829
Age : 25
Localisation : un coin pomé
Loisirs : squater devant l'ordi^^, le rock, le foot, les potes ...
Date d'inscription : 05/04/2008

_________________
MetaScore:
135/500  (135/500)

MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 13:19

Alors je m'excuse pour ne pas avoir lu ton, surement très instructiif, message ^^"
Au fait c'est pas des film d'animation tout ce que vous citez ???

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juju
DarkMaster
DarkMaster
avatar

Féminin Nombre de messages : 301
Age : 25
Localisation : le QG du FBI
Loisirs : passionnée de manga et de chocolat ^^
Date d'inscription : 28/03/2007

_________________
MetaScore:
50/500  (50/500)

MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   Mar 19 Aoû - 14:18

Siiiiiiiiiiiiii siiiiii mais miazaky a du succès auprès des jeunes et des vieux ! ^^ moi j'ai vu mononoké hime , kiki la petite sorcière , le chateau ambulant!!ses histoires sont assez spéciales (et qq unes + tot gore mais moi j'aime bien la gore MWAZHAAHHAAHAHAHA)

_________________
et n'oubliez pas : ViVe FuLLmEtAL AlChEmIsT !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki, une légende   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hayao Miyazaki, une légende
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La prochaine production de Ghibli sur la légende du coupeur de bambou?!
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» Battosai - [gardien de la légende et le squig]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Oblivion Database's Forum :: Mangas-
Sauter vers: